ActualitésInsécurité
A la Une

Une nuit d’enfer pour les résidents de Carrefour-feuilles

La nuit du 14 au 15 août 2023 a été celle la plus longue et triste pour les résidents de Carrefour-feuilles sous les rafales d’armes automatiques du gang de « gran Ravin ». De nombreuses familles pourchassés par ces malfaiteurs sont devenues nomades depuis deux jours.

La population de Carrefour-feuilles a connu une nuit sans sommeil quelques heures après la manifestation Pacifique des habitants qui veulent avoir la sécurité et la paix qui a été chassée à coup gaz lacrymogène par certains agents de la police.

Les résidents continuent à réclamer l’aide des autorités compétentes, car la vie des citoyens/citoyennes est totalement menacée, des personnes violées, tuées blessées et maltraitées par des hommes armés de gran ravin.

Depuis le mois de novembre 2022 à date, la bande à Ti Lapli met Le Cap sur la zone précitée pour devenir un autre territoire perdu sous son contrôle comme martissant, Canaan, Torcell, Croix-des-bouquets entre autres.

Depuis environ 24 heures, des parents accompagnés de leurs enfants, des objets de toutes sortes, à moto ou à pied, ne cessent de défiler dans les rues de Port-au-Prince pour reouver un abri. Ils se demandent : à quand la fin de leur souffrance?

Ce matin encore, jusqu’à la publication de l’article, les armes crépitent dans les hauteurs de Carrefour-feuilles.

À rappeler que des forces de l’ordre ont été déployées dans la zone pour essayer de voir comment faire échec au plan macabre de Ti Lapli et alliés voulant à tout prix le contrôle de Carrefour-feuilles et ses environs.

Ma rédaction

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page