ActualitésInternational
A la Une

Un mari abandonne sa femme pour avoir donné naissance à cinq paires de jumeaux

Gloria Nalongone, une jeune mère a vécu une histoire tragique. Parce qu’elle a donné naissance à cinq paires de jumeaux, son mari l’a abandonnée, a rapporté Magic Maman.

Avec son mari, ils n’ont pas cessé de concevoir des jumeaux, et il l’a abandonnée à cause de cela, la laissant seule pour élever leurs enfants dans des conditions très difficiles. Gloria Nalongo, qui vient de Kampala (Ouganda), a raconté son histoire difficile à la chaîne NTV Mwasuze Mutya. Son mari, Ssalongo, l’a abandonnée lorsqu’elle est tombée enceinte de leur cinquième paire de jumeaux, n’assumant pas du tout ses responsabilités.

« Quand je suis tombée enceinte de jumeaux, le troisième jour cet homme m’a dit que c’était trop pour lui et m’a dit de rentrer chez moi », explique Gloria Nalongo. Elle était alors enceinte de leur cinquième paire de jumeaux : « Cet homme m’a dit que si je ne pouvais pas produire un seul enfant, il ne pouvait pas prendre soin de moi en plus des chiens », a-t-elle renchéri.

Ça a été le début d’un long combat difficile. La future maman se rend à Kampala, la capitale du pays, pour trouver du travail en tant que domestique. Elle est seule, n’a pas personne à qui demander de l’aide. Elle se retrouve esseulée pour s’occuper de ses enfants : « Je pourrais avoir dix enfants, mais une paire a quitté la maison et un enfant est mort. Donc j’en ai sept maintenant », a raconté la Ougandaise.

Suite à cela, elle trouve un logement pour sa famille mais, pendant le confinement lié à la Covid-19, elle se retrouve sans ressources. Les arriérés locatifs s’accumulent, et elle est obligée de déménager. Sauf que, son propriétaire actuel souhaite également qu’elle s’en aille.

Une maman qui garde espoir
Malgré tout ce qu’elle a enduré, Gloria Nalongo reste forte et ne perd pas espoir : « Je ne regrette pas d’avoir donné naissance à tous ces enfants. Je sais que leur père ne les aime pas, mais je ne peux pas les déposer chez lui. Malgré les difficultés, je n’abandonnerais jamais mes enfants. […] J’ai souffert mais Dieu sait ce qu’il fait », confie-t-elle.

FCN Haïti avec Magic Maman

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page