ActualitésInternational
A la Une

Soudan du Sud : l’ONU recense 173 civils tués en quatre mois dans des combats

Des combats entre forces loyales au président Salva Kiir et au vice-président Riek Machar ont tué environ 173 civils et provoqué 37 enlèvements en quatre mois au Soudan du Sud, a annoncé l’ONU ce mardi 6 septembre 2022, dénonçant également de nombreux cas de violences sexuelles.

Les affrontements se sont déroulés entre février et mai dans les comtés de Koch, Leer et Mayendit, situés à environ 400 kilomètres au nord de la capitale Juba dans l’État de l’Unité, fief des forces pro-Machar du SPLA-IO. « Les hostilités dans le sud de l’État de l’Unité ont touché au moins 28 villages […] avec environ 173 civils tués, 12 blessés et 37 femmes et enfants enlevés », selon un rapport de la mission des Nations unies au Soudan du Sud (Unmiss).

Certaines personnes enlevées ont subi « des violences sexuelles, dont des filles âgées de 8 ans », selon l’ONU. Une fillette de 9 ans est morte après un viol collectif, selon l’Unmiss, qui dit avoir documenté 131 cas de viols et de viols collectifs. Ces violences ont également poussé environ 44 000 personnes à fuir leurs villages.

Par Eben-Ezer Delice
FCN-Haiti avec France24

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page