ActualitésInternational
A la Une

Sénégal : 20 ans après le naufrage du Joola, les familles des victimes souhaitent un nouveau procès

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers sénégalais et de multiples nationalités morts, 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.

Le Joola a sombré dans la nuit après son départ de Ziguinchor avec officiellement 1.928 personnes à bord alors que la capacité était limitée à 536 passagers. Boubacar Ba, le président de l’association des familles des victimes du naufrage, était invité dans le journal d’Afrique ce lundi 26 septembre 2022 sur France 24.

Boubacar Ba, le sénégalais président de l’association des familles des victimes du naufrage, dans un interview accordé dans le journal d’Afrique « France24 » explique qu’une centaine de parents et d’officiels ont participé ce lundi 26 septembre 2022 tôt dans la matinée à deux courtes prières, musulmane et catholique, auprès d’une cinquantaine de tombes au cimetière de Kantene à la sortie de Ziguinchor, capitale de la Casamance dans le sud du Sénégal d’où était parti le ferry Le Joola le 26 septembre 2002 pour rallier Dakar à la mémoire de cette date. 20 ans après il fait appel à un nouveau procès sur ce drame.

Une femme se tient devant le ferry qui naviague entre Dakar et Ziguinchor, à Ziguinchor le 24 septembre 2022.

Une délégation officielle a déposé des gerbes, puis des femmes en longue robe traditionnelle et leur famille se sont approchées des sépultures pour signifier leur respect. « C’est très important pour nous d’être là, pour rendre hommage à notre maman et notre neveu que nous avons perdus » dit Ndeye Astou Diba, 38 ans, après être allée se pencher sur une des tombes.

Rappelons que, le Joola a sombré dans la nuit après son départ de Ziguinchor avec officiellement 1.928 personnes à bord alors que la capacité était limitée à 536 passagers.Le Joola a sombré dans la nuit après son départ de Ziguinchor avec officiellement 1.928 personnes à bord alors que la capacité était limitée à 536 passagers.

C’est une des plus grandes catastrophes maritimes civiles connues: 1.863 morts et disparus selon un bilan officiel, plus de 2.000 selon les associations de victimes, de 12 nationalités différentes.

Par Eben-Ezer Delice
FCN-Haiti avec France24

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page