Actualités
A la Une

Scandale à l’église catholique : Un influent cardinal accusé d’agressions sexuelles au Canada

Le cardinal Marc Ouellet, cité un temps parmi les favoris pour devenir pape, est accusé d’agressions sexuelles dans une action collective rendue publique mardi 16 août au Canada.

Un temps pressenti parmi les favoris pour devenir pape, le cardinal Marc Ouellet, qui occupe actuellement l’un des postes les plus importants au sein du gouvernement du Vatican, est accusé d’attouchements sur une stagiaire entre 2008 et 2010 lorsqu’il était archevêque de Québec, selon une action collective rendue publique mardi 16 août 2022 au Canada.

Le cardinal canadien Marc Ouellet occupe un poste de haut rang au sein du Vatican, les accusations contre lui figurent dans les témoignages de 101 personnes «ayant été agressées sexuellement» par des membres du clergé et des employés laïcs.

Ces révélations interviennent trois semaines après une visite du pape François au Canada, au cours de laquelle il s’est excusé pour les abus perpétrés par des membres de l’Église dans des pensionnats pour autochtones. Contacté par l’AFP, le diocèse de Québec a répondu prendre «acte des allégations à l’endroit du cardinal Marc Ouellet», 78 ans, et ne vouloir «faire strictement aucun commentaire à ce sujet».

L’ecclésiastique, actuel préfet de la Congrégation pour les évêques, l’une des fonctions les plus importantes du gouvernement du Vatican, aurait procédé à des attouchements inappropriés sur une stagiaire entre 2008 et 2010 lorsqu’il était archevêque de Québec, selon des accusations figurant dans un document issu de l’action collective autorisée par la Cour supérieure de cette province francophone en mai dernier.

Cette plainte figure parmi les témoignages de 101 personnes disant avoir été « agressées sexuellement » par plus de 80 membres et des employés laïcs du diocèse de Québec entre juin 1940 et aujourd’hui, soulignent les documents judiciaires

FCN Haïti avec des sources étrangères

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page