Non classifié(e)
A la Une

Russie : plus de 1 300 personnes arrêtées dans une manifestations improvisée

Une manifestation improvisée ce mercredi 21 Septembre 2022 dans des dizaines de villes de Russie contre la mobilisation partielle pour l’offensive en Ukraine, décrétée plus tôt dans la journée par le président russe Vladimir Poutine, au moins 1 341 personnes ont été arrêtées.

Cette organisation, qui assure depuis plusieurs années le suivi des manifestations et le décompte des arrestations, assure que les mobilisations ont eu lieu dans au moins 38 villes du pays. Il s’agit des plus importantes protestations en Russie depuis celles ayant suivi l’annonce de l’offensive de Moscou en Ukraine, fin février.

Les journalistes de l’AFP à Moscou on vu au moins 50 interpellations sur l’une des artères centrales de la capitale. À Saint-Pétersbourg, la deuxième ville de Russie, un bus entier de personnes arrêtées a été emmené par la police dans le centre. Les manifestants scandaient « Non à la guerre ! » et « Pas de mobilisation ! ».

« J’ai peur pour moi, pour mon frère qui a 25 ans et qui a fait son service militaire. » explique Oksana Sidorenko, une étudiante à un journaliste AFP. « Pourquoi mon avenir est-il décidé à ma place ? » Y compris Alina Skvortsova, 20 ans, espère elle que les Russes commencent à « comprendre » la nature de l’offensive du Kremlin en Ukraine. « Dès qu’ils auront vraiment compris, ils sortiront dans la rue, malgré la peur ».

Dans une adresse à la nation mercredi matin, Vladimir Poutine a décrété une mobilisation partielle des réservistes russes pour l’offensive en Ukraine et assuré qu’il était prêt à utiliser « tous les moyens » dans son arsenal face à l’Occident.

Par Eben-Ezer Delice
FCN-Haiti avec AFP

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page