Non classifié(e)

Réforme de l’administration publique : PLANSPA exige le respect du quota des 45 % de femmes

À l’occasion de la journée Internationale des droits de la femme, ce 8 mars 2021, le Parti politique PLANSPA a salué le courage, la bravoure extraordinaire et le dynamisme des femmes sur la planète terre principalement des femmes haïtiennes. Le président du parti, Dieudonné Lhérisson, a adressé un message de réconfort à toutes les femmes en cette occasion en tenant compte d’un autre État au service de la population.

Célébrée le 8 mars de chaque année, la journée Internationale des droits de la femme cette année paraît, pour le parti politique PLANSPA, une motivation en plus pour faire respecter les droits de chaque haïtien particulièrement les droits des femmes du pays, et aussi, de les intégrer convenablement dans les postes décisionnels.

En outre, le professeur Lhérisson au nom parti, se dit prêt à lutter pour une nouvelle Haïti avec la participation des femmes qui représentent déjà le moteur de notre économie. PLANSPA renouvelle son engagement et plaide en faveur de l’égalité homme-femme avec un quota de 45% en ce qui concerne l’intégration des femmes dans l’administration publique et dans les postes politiques.

Plus loin, le leader du parti PLANSPA, Dieudonné Lhérisson encourage les autorités à élaborer de vraies politiques publiques permettant d’adresser la problématique changement, afin de mettre fin à toutes les formes de violence à l’endroit des femmes. Professeur Lhérisson invite les femmes haïtiennes vivant en Haïti et dans la diaspora à rejoindre le parti pour construire cet État responsable et digne de son nom. « Bon combat je vous souhaite, » conclut M. LHÉRISSON.

FACT CHECKING NEWS

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page