Non classifié(e)

Préoccupée par l’insécurité : L’Action humanitaire et de défense des droits humains écrit le Premier Ministre

Face au phénomène de l’insécurité qui s’installe dans le pays, l’Action Humanitaire et de défense des droits humains (AHDDH) se dit préoccupée. L’organisme de défense des droits humains a adressé, le mardi 3 novembre 2020, une correspondance au premier ministre Jouthe Joseph afin d’attirer son attention sur cette situation et lui demande d’adopter des mesures appropriées.

Dans une correspondance adressée au premier ministre haïtien Jouthe Joseph, le mardi 3 novembre 2020, l’Action humanitaire et de défense des droits humains (AHDDH) exprime ses préoccupations face à la situation sécuritaire du pays.

Dans cette correspondance, l’organisme de défense des droits humains dit vouloir attirer l’attention du premier ministre, également chef du conseil supérieur de la police nationale (CSPN) sur la prolifération des gangs à travers le pays et l’augmentation des cas de kidnapping dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Les responsables soulignent que personne n’est exempte de cette situation.

Face à la dégradation de la situation sécuritaire du pays, l’AHDDH recommande au chef du gouvernement d’adopter les mesures suivantes : Instrtruit le directeur général de la police pour que des mesures urgentes soient adoptées afin de traquer les bandits, doter l’institution policière d’un budget adéquat, renforcer les mesures sécuritaires à travers les ports pour limiter la circulation des armes illégales dans le pays, entre autres.

FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page