Insécurité
A la Une

Nord/guerre des gangs armés: deux malfrats tués à pont Blanc.

Sur la route nationale numéro 3, département du nord, la guerre entre deux groupes rivaux a occasionné deux morts ce dimanche 18 juin. Samuel Joseph et l’un de ses lieutenants ont été tués lors des échanges de tirs avec le présumé chef de gang connu sous le nom de Pipi, a confirmé le journaliste Guyno Duverné dans un tweet.

Presque tous les départements du pays se trouvent sous le contrôle des gangs armés. Ce dimanche après-midi, à pont Blanc, zone Milot, une guerre s’est éclatée entre des hommes armés, deux d’entre eux ont été tués par un soldat adverse appelé Pipi. Samuel et Pipi, selon la police du Cap-Haïtien, sont deux malfrats les plus puissants qui contrôlaient les zones Pont Blanc, Jean Bernard et Grand Gilles sur la nationale 3. Ils ont l’habitude de rançonner les passagers dans des autobus de transport en commun et les riverains de ces zones précitées.

À noter que le pays est livré aux bandits armés depuis des années. Cependant, depuis environ un (1) la situation devient pire. Alors, les dirigeants ne sont-ils au courant? À la fin de la gangstérisation et le banditisme dans le pays ?

FCNHAITI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page