SantéInsécurité
A la Une

Médecins sans frontières contraint de suspendre provisoirement ses activités à Drouillard à cause de l’insécurité

L’organisation non gouvernementale connue sous le nom de Médecins sans frontières (MSF) vient d’annoncer le grand public qu’elle contraint de suspendre temporairement ses services dans son centre situant à Drouillard. Cette nouvelle décision a été prise en raison des actes de violences contre des personnes voulant se rendre ledit centre, a-t-elle expliqué dans une note fraichement publie.

Consterné par la montée de l’insécurité dans l’environnement du centre, le chef de missions de MSF, Thierry Goffeau dit condamner toutes les formes d’entraves et des violences exercées contre des secours médicaux, des patients et le personnel du centre.

Toutefois, M Goffeau reconnait que le fait de fermer les activités à Drouillard, cette la pire décision vu que ce centre reçoit des blessés victimes de violences nécessitant des soins urgents et vitaux. « Avec l’interruption des activités, l’accès va se réduire drastiquement alors que les besoins ne font qu’augmenter », a fait comprendre le chef de mission, qui a en outre déclaré que, le centre restera fermer tant que les conditions de sécurité ne sont pas garanties pour permettre un accès impartial aux soins et assurer le respect de la neutralité des établissements de santé.

Toujours dans sa note, MSF a indiqué qu’elle continue d’offrir des servies dans les autres structures situant à Port-au-Prince, notamment à Turgeau, à Carrefour, à Tabarre et à Delmas 33.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page