Education
A la Une

Mauvaise gestion à la tête du bureau régional Nord du PNCS, les bénéficiaires et directeurs d’écoles veulent la tête de Djail Aimable Covsry

Une délégation du syndicat du personnel du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle et du comité pour le renforcement et la restructuration du PNCS se rendait dans le Département du Nord du pays afin de s’enquérir sur des cas de dénonciation de détournement des denrées destinées aux établissements scolaires. Selon Léo Junior, Président du CORRE-PNCS et vice-président du SPEMENFP, il y avait des cas de malversation au niveau de l’Antenne Nord du PNCS.

Des accusations de détournement des denrées du Programme national de cantines scolaires (PNCS) destinées aux établissements scolaires du département du Nord durant les mois antérieurs n’avaient pas a destination. Une allégation qui fait le tour des réseaux sociaux.

Pour avoir une idée de la situation, une délégation composée des membres du syndicat du personnel du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle et du comité pour le renforcement et la restructuration du PNCS se rendait dans le Département du Nord du 19 au 21 juin 2019.

Junior Léo, président du comité pour le renforcement et la structuration du PNCS ( CORRE-PNCS), a fait savoir que le responsable de l’Antenne pncs dans le département du Nord, Djail Aimable Covsry n’a remis aucun rapport depuis son installation à nos jours sur le nombre d’écoles ayant approvisionné. Pourtant, il cherche des alibis en vue d’accuser des personnes de détournement des denrées alimentaires du PNCS dans le nord du Pays.

Selon les témoignages des écoliers du Cap-Haïtien, l’arrivée des deux assistants de Djail Aimable Covsry, les denrées alimentaires sont arrivées à destination. Les écoles publiques du Nord ont pour le moment un ouff de soulagement, car avant leur apparition les Directeurs d’écoles n’avaient pas pu trouver de nourritures en provenance du PNCS.

Il agit à l’insu de son supérieur hiérarchique. « Il se met avec des autorités judiciaires et policières du département pour persécuter les employés opposés à ses actions. Arrestation illégale, émission des mandats », sont entre autres faits reprochés au responsable par Léo Junior.

Plus loin, Junior Léo, Vice-président du Syndicat du personnel du ministère de l’éducation nationale, recommande à la Coordonnatrice du PNCS de diligenter une enquête immédiate autour de ce dossier.

De son côté, Désinor Guyel, Conseiller du Regroupement des Directeurs D’Ecoles Nationales D’Haiti (REDIENHA) a souligné que depuis un certains temps, le PNCS n’a pas pu alimenter toutes les écoles du département. Toutefois, la responsable a la volonté de le faire, dit-il en demandant aux partenaires du programme et le MENFP d’accompagner le PNCS.

Mauvaise gestion à la tête du bureau régional Nord du PNCS, les bénéficiaires et directeurs d'écoles veulent la tête de Djail Aimable Covsry
Désinor Guyel, Conseiller du Regroupement des Directeurs D’Ecoles Nationales D’Haiti (REDIENHA)

Selon ses dires, avec l’arrivée de Madame Djina Guillet Delatour à la tête de l’institution, de nombreux efforts ont été déployés et les établissements scolaires sont alimentés. Au nom des directeurs d’écoles, il demande au PNCS et ses partenaires de faciliter à plus d’écoliers d’avoir accès à un plat chaud.

Par ailleurs, il demande à la titulaire du PNCS de libérer le Département de cet élément qui ne fait que persécuter les directeurs d’écoles. Il en profite pour demander au ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Nesmy Manigat de nommer les directeurs des écoles nationales dans ledit département et régulariser leurs salaires.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page