Economie
A la Une

Lutte contre la spéculation des prix: le MCI revient avec ses promesses mensongères

Le ministère du Commerce et de l’industrie (MCI) dans un communiqué publié, il y a quelques heures, a affirmé qu’il va prendre dans les jours qui suivent, de nouvelles mesures, en vue de combattre la spéculation des prix sur le territoire national tout en régulant le marché et contrôler toute forme de concurrence déloyale.

Depuis des années, on constate que les prix des denrées alimentaires ne cessent d’augmenter sur le marché local. Les citoyens notamment ceux les plus vulnérables, ne savent plus à quel saint se vouer, vu la hausse des prix des produits surtout ceux les plus utilisés dans la cuisine haïtienne. Pourtant, on a la présence d’un ministère qui est chargé de réguler les activités commerciales et fixer les prix des produits sur le marché local.

Cependant, pour tenter de rassurer la population et lutter contre la spéculation des prix des produits dans le pays, le titulaire du ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI), suite à des visites effectuées dans plusieurs supermarchés de la commune de Petion-ville, pour s’enquérir des prix de certains produits de première nécessité, a revenu sur des promesses, faisant croire que des mesures seront prises pour contrecarrer le marché noir. Une nouvelle promesse qui vient d’allonger la liste de promesses faites par le ministre du commerce, Ricardin St-Jean, à l’endroit du peuple haïtien.

Promesse au niveau de la poursuite du programme d’appui à l’entrepreneuriat jeunesse (PAPEJ), promesse de subvention ciblée des produits pétroliers aux véhicules de transport public, passant par cette énième promesse visant combattre la spéculation, sont figurées dans la liste des promesses répétées du ministre Ricardin St Jean depuis son installation à la tête du MCI.

Parlant des produits pétroliers, en novembre 2021, le ministère du Commerce et de l’Industrie via une note, a interdit la vente dans les pompes des produits pétroliers dans des récipients (gallons, droumes…). En dépit de cette mesure, on constate que les produits pétroliers continuent d’être vendus dans des gallons, partout sur le territoire national, sous les yeux du ministre du commerce, des autorités judiciaires et policières sans ambages.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page