Non classifié(e)

Les temps forts du discours du Président Jovenel MOÏSE à l’occasion du 217ème anniversaire de l’indépendance d’Haïti

Dans son discours, à l’occasion du 217eme anniversaire de l’indépendance de la République Haïti, le Président Jovenel Moïse a surtout mis l’accent sur trois points essentiels: L’organisation des élections, La réforme constitutionnelle, Les réalisations en vue d’électrifier le pays, faisant un bref rappel historique des prouesses de nos ancêtres et les efforts de l’armée Indigène à la conquête de la liberté.

Tout d’abord, Jovenel Moïse a souligné l’importance de l’unité ayant permis de remporter cette grande bataille, qui selon le chef de l’Etat, est encore nécessaire pour la stabilité, clé du développement et de la croissance économique.

Le Président Jovenel Moïse a parlé de la nécessité pour les différents acteurs politiques de mettre de côté leurs divisions et leurs désaccords pour prioriser les intérêts de la nation. Il a rappelé que cela fait longtemps que nous nous battons entre nous et cela ne nous a jamais apporté quelque chose de positif. Au contraire, nos divisions ont contribué à détruire le pays, dit-il.

Il a lancé un appel aux politiciens pour discuter en vue d’aider Haïti à sortir de l’impasse difficile dans laquelle elle se trouve. Selon le Président Moïse, il faut une révolte de conscience de la part des élites intellectuelles et économiques du pays pour sortir le pays de ce marasme politique et économique.

Jovenel MOISE invite l’opposition politique à un véritable sursaut patriotique, un dépassement de soi, au profit du bien-être de la collectivité.

Le Président a précisé qu’il a déjà accompli plusieurs réalisations en vue d’électrifier le pays. Il affirme que, plusieurs régions du pays ont déjà accès à l’électricité grâce à l’intervention du gouvernement.

« Si nous souffrons aujourd’hui, c’est parce que nous, les haïtiens, sommes responsables de la cause de nos propres malheurs », a lancé le Président arguant que la solution véritable doit venir des Haïtiens eux-mêmes. Il en a profité pour décréter l’année 2021, année de la constitution, des élections et de l’énergie électrique rappelant qu’il tient à cœur son projet d’électrifier le pays 24/24.

Le Président Jovenel Moïse a annoncé la construction prochaine de plusieurs réseaux et centrales électriques dans certaines régions du pays.

« N’ayez pas peur d’affronter les corrompus, les sangsues qui gangrènent l’Administration publique, depuis de nombreuses années « , a martelé le Chef de l’Etat, qui a dressé un bilan positif des travaux réalisés par l’Ed’H pour alimenter tout le pays en énergie électrique.

Il a consacré l’année 2021 comme étant l’année au cours de laquelle il doit réaliser l’ensemble des promesses qu’il avait faite à la population durant sa campagne électorale.

La nouvelle constitution ne servira pas uniquement à un petit groupe, a déclaré le Président, laissant entendre qu’il n’est pas candidat à sa propre réélection. D’ailleurs, la Constitution de 1987 amendée l’en empêche. Le gouvernement doit, en toute transparence permettre que les élections puissent se ternir.

Il a demandé à la communauté internationale d’accompagner le Conseil Electoral Provisoire (CEP), et l’Etat en général en vue de la réalisation de ces élections et permettre au personnel politique se renouveler pendant cette période.

En définitive le chef de l’Etat a invité, une nouvelle fois, la Police Nationale d’Haïti et l’Armée, à coordonner leurs forces pour garantir l’ordre et la sécurité dans le pays.

FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page