Non classifié(e)

Les producteurs agricoles de la Vallée de l’Artibonite dotés d’une nouvelle flotte de motoculteurs et des milliers sacs d’engrais

Avec le support financier de la République de Chine (Taiwan), 37 blocs de coopératives de production de la Vallée de l’Artibonite ont reçu le mardi 17 novembre 2020, 20 motoculteurs et 20 000 sacs d’engrais chimiques. Cette remise d’équipements a été effectuée par le ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), Agr Patrix Sévère, affirme que ces matériels agricoles distribués vont permettre d’augmenter la production agricole afin de combattre l’insécurité alimentaire dans le pays.

Les locaux de l’Organisation de développement de la Vallée de l’Artibonite (ODVA) a été le mardi 17 novembre, le siège où le ministre de l’agriculture, accompagné des cadres du MARNDR, du directeur général de l’ODVA, Jocelyn Jean, des délégués de l’Artibonite, a remis aux 37 coopératives de production 20 nouveaux motoculteurs et 20 000 sacs d’engrais. Le numéro 1 du MARNDR, Agr. Patrix Sévère a profité de de cette journée de distribution pour discuter avec les membres de 37 coopératives de production agricole.

En effet, dans cette rencontre qui a duré plus d’une heure, le secteur agricole était au cœur des débats. Des paysans venant de plusieurs communes ont exposé par devant le ministre de l’Agriculture les différents problèmes auxquels ils font face dans le cadre de l’exercice de leur travail. Parmi les difficultés rencontrées, ils ont mentionné l’aspect du crédit dans le secteur agricole, la pénurie d’eau puis plaidé en faveur d’un meilleur accompagnement auprès de l’Etat haïtien et d’un meilleur contrôle des semences.

crédit photo Jude stanley Roy

Concernant les équipements distribués, les agriculteurs ont salué le MARNDR qui met à leur disposition ces nouveaux motoculteurs au service du secteur agricole. Cependant, lorsqu’ils sont venus sans pièces de rechange disent-ils, c’est un coup dur pour les agriculteurs vu leurs pannes techniques.

Après les interventions des agriculteurs, le ministre Patrix Sévère a formulé le vœu d’améliorer le secteur agricole au profit de la population haïtienne. D’ailleurs, il a déclaré que les 20 motoculteurs et les 20 000 sacs d’engrais chimiques distribués visent d’une part, à soulager le travail des paysans, d’autre part, à augmenter la production agricole afin de combattre l’insécurité alimentaire dans le pays.

crédit photo Jude stanley Roy

Si les motoculteurs remis permettront de mécaniser l’agriculture haïtienne, les 20 000 sacs d’engrais distribués consistent à rendre disponibles sur le marché d’engrais à un prix dérisoire, a expliqué le ministre. A cet effet, les déclarations du titulaire du MARNDR laissent croire que, « dès le mardi 24 novembre, le sac d’engrais coûtera à chaque agriculteur seulement 1 000 gourdes. Cette mesure sera effective dans tous les coins et recoins du pays », a-t-il renchéri, indiquant qu’un million d’autres sacs d’engrais seront mis sur le marché dans les jours qui viennent, afin de permettre aux paysans de trouver de bons fertilisants pour cultiver leur terre.

Dans la Vallée de l’Artibonite, selon le DG de l’ODVA, Jocelyn Jean, environ 6 000 hectares de terre à usage agricole sont envahies par de lèches et mettant les cultivateurs dans la tourmente. Pour récupérer ces espaces, le MARNDR via l’ODVA informe-t-il, travaille sans relâche. Dans plusieurs communes du département de l’Artibonite notamment à Colmini, une localité de la 5e section communale de Saint-Marc. Les informations fournies font croire qu’un ensemble de travaux de curage sont en train de réaliser en vue d’augmenter la superficie agricole dans la région durant la prochaine saison.

Fact Checking News (FCN)

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page