Non classifié(e)

Le collectif des syndicats pour le respect de la constitution annonce 2 journées de grève d’avertissement

Le comité exécutif du Collectif des Syndicats pour le Respect de la Constitution de 1987 (COSHARCO-1987) lance officiellement ce vendredi 22 janvier 2 journées de grève nationale prévues les 1er et 2 février 2021 dans le but d’exprimer leur ras-le-bol face à l’insécurité qui ne cesse de s’étendre à travers le pays depuis plusieurs mois.

Plus d’une quarantaine d’organisations syndicales, de défense des droits humains et de la société civile ont pris part à cette initiative, pour dire non aux actes répressifs et de séquestration que subit la population tout en exhortant les autorités compétentes à faire ce qu’il faut pour y remédier.

Le responsable du CNOHA Dominique St Eloi qui se dit indigné d’une telle situation invite tous les secteurs dont les commerçants à se mobiliser contre l’administration Moïse qu’il accuse d’être responsable de tous les maux auxquels la population haïtienne fait face en ce moment.

Pour sa part Sonson Dumé qui est le représentant de la Brigade Syndicale Anti Corruption (BSAC) demande aux autres secteurs de la vie nationale qui n’ont pas encore donner leur approbation de les rejoindre afin de renforcer la mobilisation, de se battre pour faire respecter la constitution et contraindre le président Jovenel Moïse à quitter le pouvoir le 7 février 2021.

Me Arnel Rémy, de son côté, marque sa présence au nom du Collectif des Avocats pour la Défense des Droits de l’Homme (CADDHO) dans le but de soutenir les 2 journées de cessation d’activités prévues pour les 1er et 2 février prochain. Me Rémy enchaîne pour rappeler que personne n’est à l’abri dans le pays. Ll accuse les autorités étatiques comme les principaux responsables du phénomène de l’insécurité qui ronge le territoire national. Il en profite pour demander au président de la République de faire preuve de respect envers la constitution en laissant en douceur le pouvoir le 7 février 2021.

Rachelle Dessources
FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page