Non classifié(e)

Le 7 février, les dés sont jetés et les voiles tombés; fin d’une blague de mauvais goût ou le début d’un nouveau spectacle hideux et grotesque

La chronique de Jean MAPOU
Par Jean Junior JOSEPH

Le mois de février est le deuxième de l’année selon les calendriers Julien et Grégorien. Son nom latin, FEBRUARIUS, rend hommage au dieu de la mort étrusque. La civilisation mondaine consacre le mois de février au plaisir et à l’amour. Les jeux des lupercales, la Saint-Valentin, le carnaval… Toutefois, chez nous en Haïti, au gré des événements politiques, le plaisir n’est plus vraiment au rendez-vous. On dirait qu’un compte à rebours a été lancé sur cette date fatidique.

J’avais un peu envie de reprendre le titre de mon ami mentor Raphael T. Daniel, «À chacun son 7 février». En fait, la date est sur toutes les lèvres. Tout le monde en parle, même le président de République, Jovenel Moïse. Lui aussi à dans sa tête son petit 7 février bien conçu, celui de 2022.

Dans son papier, Rafo a attiré l’attention sur un renégat qui menaçait une jeune fille en s’appuyant les événements dramatiques prévus pour cette date et, ou peut-être même après. Il lui a convié à un bain de causette… l’ayant refusé, la jeune fille se voit menacée de le payer cher le jour du 7 février, avant d’être traitée de toutes les vilénies.

Rafo avait vu juste; chacun a tiré son vin en attendant le jour fatidique pour le boire. Des commerçants mafieux ont stocké des produits de premières nécessités pour les revendre au prix fort durant l’événement, des revendeurs d’essence; bon nombre de personnes ont fait pareil. Les membres du pouvoir, les politiciens, les militants, les hommes d’affaires, les patrons de presse, les journalistes tous essayent d’en tirer parties. A chacun son attente de ce 7 février là.

Zut! Je crois que j’étais en train de vous parler du mois de février. C’est le mois le plus convoité par les anciens. L’Empereur César en a fait ôté un jour pour le faire ajouter au mois de Juillet portant son et Auguste en a fait autant pour le mois d’Aout. Voilà pourquoi février n’a pas le même nombre de jours que les autres mois. On pourrait, ainsi dire que celui-ci s’est sacrifié pour rendre hommage aux autres.

Je n’ai pas vraiment eu d’attente concernant ce mois de février, principalement le septième jour. Cependant j’étais curieux, j’avais même hâte de voir les visages de nos politiciens quand les voiles seront tombés. J’ai été exténué de voir le confort dans lequel un Président décrié et sous la menace d’éviction par ses opposants, affiche son arrogance.

Le Président s’est ironiquement rendu à l’aéroport international Toussaint Louverture, et a concentré toute l’attention sur lui, en attirant le regard de presque toute la presse sur lui à l’aéroport. Blackout pendant un instant sur tout ce se passe ailleurs, parce que le Monsieur part, pas en exil, mais pour la 29e édition du carnaval de Jacmel, plus urgent que tout ce qui déroule dans le reste du pays.

Ce 7 février les opposants farouches de Jovenel Moise devraient avoir l’occasion de résoudre les énigmes concernant leur vision du pouvoir politique en Haïti et leur bonne volonté de prendre le pouvoir une fois pour toute et changer le paradigme. Mais non! On a plutôt constaté des hommes sans inspiration du futur, ni leadership réel, perdant tout pouvoir de convocation, on dirait toute capacité de nuisance. …nuire, le jeu auquel nos politiciens sont plus futés.

On dirait qu’à cause de son effectif incomplet et son rapport au dieu de la mort selon certaines traditions anciennes, tout ce qui est conçu au mois de février doit-être incomplet et maléfique rendant ainsi hommage à de l’avarice des hommes; ou le mal est simplement notre…

A partir de ce 7 février, les dés sont jetés, tous les voiles seront tombés, le rideau est levé; le monde entier attend pour nous applaudir ou nous chahuter. C’est à nous de choisir quel spectacle offrir. Voudrons-nous cesser cette blague de mauvais goût ou reprendrons nos souffles en vue de poursuivre le spectacle hideux et grotesques dont nous avons été trop longtemps des acteurs si généreux pour le triste divertissement du reste du monde.

[email protected]

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page