ActualitésPolitique

La Plateforme politique Bouclier exige la démission du PM Ariel Henry et fait des propositions

Après de nombreuses manifestations anti-Gouvernementale à travers tout le territoire national, la Plate-forme politique Bouclier, à l’instar de différentes structures politiques, demande la démission du chef de la primature, Dr Ariel Henry pour trouver une issue favorable à la crise multiformes que connait le pays.

Dans un communiqué en date du 14 septembre 2022, la Plate-forme Bouclier s’adresse à population haïtienne en la félicitant pour son dynamisme et sa bravoure extraordinaire pour maintenir le flambeau de la mobilisation contre la chèreté de la vie, la rareté artificielle de carburant, l’augmentation des prix des produits pétroliers qui est un produit transversal, la misère atroce du peuple et la présence de l’équipe d’Ariel Henry au pouvoir.

Par ce communiqué, la Plate-forme Bouclier a critiqué le message du premier ministre Henry le 11 septembre dernier soulevant à nouveau la colère des citoyens face à leurs révendications. Elle a dénoncé le comportement irresponsable de ce premier ministre qui est incapable d’instaurer la paix, la sécurité en Haïti et organiser les élections honnêtes.

Face à toutes ces dérives, la structure politique Bouclier fait injection à M. Ariel Henry de se démissionner incessamment pour que le sang des fils et filles de la nation ne soit pas continuer à couler innocemment, pour éviter les scènes de pillages dans les magasins et banques du pays. Si le docteur ne laisse la primature, il sera le seul responsable de tous les actes malhonnêtes enregistrés lors des mobilisations populaires.

En effet, La Plate-forme politique Bouclier propose qu’un membre de ce gouvernement assurera l’intérim le temps pour que les acteurs et la classe politique puissent organiser le dialogue national et mettra en place un gouvernement bicéphale qui aura résoudre les différentes crises et réaliser les prochaines élections démocratiques en Haïti.

« Tenez ferme flambeau de la mobilisation jusqu’à la victoire finale », car le pays est à nous, aucune sacrifice nest trop grande pour le sauver », déclare Bouclier.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page