ActualitésInternational
A la Une

La Corée du Nord dément avoir vendu des armes à la Russie

La Corée du Nord n’a jamais livré d’armes ou de munitions à la Russie, ont affirmé mercredi 21 septembre 2022 les médias d’État nord-coréens. Une réponse à l’administration américaine qui assurait, il y a deux semaines, que Moscou s’était tourné vers Pyongyang pour se ravitailler en fourniture militaire.

« Il serait de bon ton que les États-Unis tiennent leur langue ». Dans son style caractéristique, la propagande nord-coréenne a finalement réagi aux affirmations du département d’État américain l’accusant de fournir des armes à la Russie pour la guerre en Ukraine.

Pyongyang assure « n’avoir exporté aucune arme ou munitions à la Russie » et n’avoir aucune intention de le faire à l’avenir. Néanmoins, l’officiel du ministère de la Défense cité dans le communiqué a réaffirmé le droit du pays d’exporter des armes. Un tel échange constituerait une violation claire des sanctions de l’ONU envers le régime nord-coréen et un signal fort des difficultés d’approvisionnement russe dans la guerre en Ukraine.

Il y a quelques semaines, Washington avait affirmé que Moscou était en train de conclure un achat de millions de roquettes et d’obus d’artillerie auprès de la Corée du Nord afin d’approvisionner ses troupes.

Malgré le démenti nord-coréen, l’information pourrait être crédible, car la Russie et la Corée du Nord ont multiplié les signes de rapprochement ces dernières semaines. Et puis Pyongyang dispose du matériel adapté aux besoins russes. Enfin, la Corée du Nord est souvent à la recherche de potentiels acheteurs étant donné les graves difficultés économiques que le pays traverse, notamment du fait des sanctions onusiennes.

FCN-Haiti avec RFI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page