ActualitésDroits humains
A la Une

Insécurité en Haïti: L’OCNH demande au gouvernement de décréter l’État d’urgence sécuritaire

L’Organisation citoyenne pour une nouvelle Haïti (OCNH) dit observer avec consternation la détérioration du climat sécuritaire du pays, causant un nombre considérable de victimes et condamne avec la plus grande rigueur, l’assassinat de l’ex sénateur Yvon Buissereth, le samedi 6 août 2022. Face à cette situation, l’OCNH demande au gouvernement de délarer l’État d’urgence sécuritaire sur tout le pays.

Dans une note de protestation publiée le lundi 8 août 2022, l’Organisation citoyenne pour une nouvelle Haïti (OCNH) dénonce la dégradation du climat sécuritaire du pays qui a causé un nombre considérable de victimes.

L’OCNH dit condamner avec la plus grande rigueur, l’assassinat de l’ex sénateur Yvon Buissereth, Directeur général de l’Entreprise publique de promotion de logements sociaux (EPPLS), le samedi 6 août 2022.

Selon l’OCNH, cet acte ignominieux perpétré par les bandits armés, ne fait qu’empirer la situation des droits humains dans le pays.

L’OCNH rappelle que depuis des mois, la région métropolitaine de Port-au-Prince devient le théâtre de conflits armés notamment dans les quartiers populaires. Elle souligne que selon les données statistiques documentées, ses rapports mensuels font état d’au moins 57 et 49 personnes assassinées par balle ou à l’arme blanche durant les mois de juin et de juillet.

L’organisme de promotion et de défense des droits humains dénonce le silence des autorités étatiques qui font fi de la situation sécuritaire du pays où les gangs armés imposent leur loi.

Pour faire face à ce phénomène, l’OCNH demande aux autorités gouvernementales de délarer l’État d’urgence sécuritaire; fournir incessamment à la police des matériels adaptés pour qu’elle puisse faire face aux gangs armés qui sont trop souvent mieux équipés que les agents de l’ordre.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page