Non classifié(e)

Haïti/Société: La JCI Port-au-Prince Féminine dévouée à la cause des femmes

A l’aube de la journée Internationale des droits de la femme, les responsables de la Jeune Chambre Internationale Port-au-Prince Féminine, ont décidé de mettre l’emphase sur leurs réalisations, leur mission et leurs perspectives visant, entre autres, à renforcer la capacité des femmes afin qu’elles s’investissent davantage dans le développement de leur communauté. La présidente de la JCI PauP/Féminine, Mme. Blandine Pierre, encourage également le bénévolat et met un accent particulier sur la formation des femmes notamment les femmes handicapées.

La JCI Port-au-Prince Féminine est une branche de la JCI qui regroupe essentiellement des femmes dynamiques, a indiqué dans une note, la présidente Blandine Pierre. Ces dernières bénéficient d’un accompagnement et d’un encadrement qui leur donne la capacité de créer, de diriger et de valoriser leur talent.

Depuis sa création, le 12 Septembre 2013, la Jeune Chambre Internationale Port-au-Prince Féminine a à son actif plusieurs activités. Mme Pierre cite, en outre, la marche contre le cancer, des formations sur le leadership et l’entrepreunariat, des visites à la prison civile des femmes et à CERMICOL et des conférences sur le handicap. Pour ses actions sur la base du bénévolat, la JCI PauP/Féminine, révèle la présidente, recrute des jeunes femmes universitaires et/ou professionnelles qui désirent s’extérioriser, valoriser leur talent et développer leur sens de leadership dans un véritable esprit d’équipe.

Perspectives et projet
La présidente de la Jeune Chambre Internationale Port-au-Prince Féminine, a exprimé sa volonté de renforcer la visibilité de cette structure, de sensibiliser plus de femme à faire du bénévolat et d’encourager l’intégration des femmes handicapées, entre autres.
À long terme, la JCI PauP/Féminine, explique Blandine Pierre, souhaite voir plus de femme investir les espaces décisionnels et prennent leurs destins et celui du pays en main.

Avec son slogan de l’année: « Be the change you want to see qui signifie que nous avons le devoir de faire un plus si nous voulons que les autres fassent mieux », la Jeune Chambre Internationale Port-au-Prince Féminine entend miser sur la capacité des femmes haïtiennes à entamer une véritable révolution sociale et économique dans le pays.

Fact Checking News (FCN)

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page