ActualitésSociete
A la Une

Haïti-Société: Forum virtuel sur l’accessibilité de l’information pour les personnes handicapées, L’OHAP présente son rapport

L’Organisation des Handicapées en Action pour le Progrès a présenté le rapport de ces deux forums virtuels organisés sur l’accessibilité de l’information. Ces forums étaient inscrits dans le cadre d’un Projet de plaidoyer de l’OHAP en faveur de mesures concrètes par le gouvernement d’Haïti pour s’assurer que l’information publique soit accessible à toutes les catégories sociales, spécialement les personnes handicapées. Ces derniers avaient bénéficié l’appui financier de son grand partenaire DISABILITY RIGHTS FUND sans oublier les partenaires techniques qui ont toujours prêts à embrasser les causes des personnes handicapées.

Ces forums avaient pour objectif d’alimenter des réflexions autour de la problématique de l’accessibilité informationnelle des personnes handicapées en Haïti; vulgariser et lancer des réflexions sur les résultats d’un sondage réalisé par OHAP sur l’accès à l’information; conscientiser et sensibiliser la société civile ainsi que les autorités étatiques sur l’importance de l’accès à l’information pour l’inclusion des personnes handicapées, lit-on dans ce rapport. Ces discussions devaient également permettre aux responsables de l’organisation de recueillir des témoignages sur l’impact de l’inaccessibilité́ de l’information pour l’inclusion et la participation des personnes handicapées.

Le 1er forum virtuel s’est déroulé le vendredi 24 septembre 2021 autour du thème «Personnes handicapées et accès à l’information dans le contexte de la Covid-19: enjeux et défis». Le 2e forum s’est tenu le vendredi 22 avril 2022 autour du thème «L’accessibilité informationnelle aux personnes handicapées en Haïti : entre cadre légal et réalité». Plus d’une cinquantaine de participants, dans l’ensemble, ont pris part à ces deux forums

Dans son rapport, l’organisation explique avoir utilisé la plateforme zoom afin de permettre aux participants et participantes de se connecter et d’interagir avec les intervenants et intervenantes. Les intervenants: Saül Brunel, Madeleine Pierre, Fednel Belgarde, Dr Éden Libérus, Jean Junior Joseph, Sophia Lafond, Léonard Colin, ont tous fait des exposés magistraux sur les thématiques. Proposition de sujet à discuter, prise de note et témoignage des participants, Le journaliste senior et PDG de l’agence en ligne FACT CHECKING NEWS (FCNHAÏTI), Dieumaitre Dessources a dirigé avec brio le débat en tant que modérateur.

À l’issu de ces forums, tous les participants déclarent être beaucoup plus sensibilisés sur la problématique de l’inaccessibilité informationnelle, détaille le rapport de l’OHAP. L’organisation a entrepris de recueillir des signatures dans le cadre d’une pétition visant à porter l’État à encourager, inciter et motiver les médias afin d’améliorer l’accessibilité informationnelle. Des engagements ont été pris pour dupliquer des techniques pouvant permettre une information accessible.

Vu la complexité de la problématique de l’accès à l’information en Haïti, les représentants des médias ont préféré aborder cette problématique en tenant compte non seulement des difficultés pour trouver des informations mais également de la spécificité en termes d’informations accessibles et adaptées pour les personnes handicapées. En ce sens, ils ont suggéré qu’entre autres ces mesures soient prises par l’État: Développer une politique publique en matière d’accès à l’information; Développer une loi haïtienne en matière d’accessibilité informationnelle; Standardiser la langue des signes haïtienne.

En effet les médias peuvent offrir des espaces d’antenne aux associations des personnes handicapées soit à travers la réalisation des émissions spéciales, des reportages sur les thématiques relatives à la problématique de l’accès à l’information, l’importance de l’information pour la participation citoyenne ou la diffusion gratuite de messages de plaidoyer, soutient l’Organisation des Handicapés en Action pour le Progrès dans son compte rendu.

Soulignons que la réalisation de ces deux ateliers de discussion vise à lancer des réflexions structurantes autour de l’accessibilité informationnelle, tenant compte qu’en Haïti, les informations ne sont pas toujours accessibles en format adapté (Braille et gros caractère) ainsi que la barrière communicationnelle par rapport au fait qu’il n’y a ni interprète, ni la maitrise de la langue des signes par les différents acteurs, même dans les établissements scolaires. Une situation qui a un impact négatif sur le fonctionnement et la participation de ces personnes et la jouissance de tous leurs droits fondamentaux, admet le rapport de l’OHAP.

À souligner que les responsables de cette structure de défense de droits des personnes handicapées (OHAP) ont remercié tous ses partenaires techniques et financiers notamment son partenaire de toujours DISABILITY RIGHTS FUND.

FcnHaïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page