Non classifié(e)

Haïti/politique : »Moise Jean Charles face à ses alliés de l’opposition démocratique »

Le choix de Me Joseph Mécène Jean Louis par les secteurs de l’opposition et de la société civile paraît une erreur grave et une précipitation pour renforcer le pouvoir de Jovenel Moise qui bénéficie de l’appui de l’international, a déclaré le leader de Pitit Desalin Moise Jean Charles sur les ondes de Radio Caraïbes au journal première occasion baptisé « jounal gran boulva » ce vendredi 12 Février. L’ex sénateur du Nord a affirmé qu’il n’a pas été invité lors de la désignation de Me Mécène Jean Louis comme président provisoire. Il a également condamné l’intention présumée du juge Yvickel Dabrésil pensant diriger le pays pour une transition de 5 ans.

« Je n’avais pas demandé de choisir l’un ou l’autre des trois juges de la cour de cassation qui étaient sur la table de discussion malgré j’ai supporté le choix de Mme Coq entant que la seule femme juge à la cour à l’instar de plus d’un pensant qu’elle pourrait organiser de bonnes élections dans le pays en replaçant Jovenel Moïse. Mettons de côté nos différends, réunissons tous pour pousser le dos du locataire de palais national dont son mandat est arrivé à terme », déclare Moise Jean Charles.

Contrairement à Moise Jean Charles, l’ex Sénateur Antonio Chéramy et l’ancien député Antoine Rodon Bien-aimé supportent le choix de Mécène Jean Louis à la tête du pays pour assurer la transition pendant 2 ans et organiser les prochaines joutes électorales. Ces derniers rejettent d’un revers de main les déclarations du leader de pitit Desalin. Pour ces responsables de partis politiques au sein de l’opposition, Moise Jean Charles semble vouloir gérer ses intérêts personnels. Ils invitent l’opposition, la société civile et toute la population à gagner les rues massivement Dimanche 14 Février prochain pour apporter leur appui au choix du juge Mécène Jean Louis.

« Il faut finir avec les intérêts de clans et de la mesquinerie pour appliquer les principes de la constitution, » ajoute A. Rodon Bien-aimé.

Parallèlement Moise Jean Charles annonce qu’il sera aussi dans les rues ce même Dimanche pour inciter l’ancien patron d’Agritrans à laisser le pouvoir et trouver un nouveau président Provisoire sans précipitation ni trahison.

Dieumaitre DESSOURCES
[email protected]

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page