Non classifié(e)

Haïti-Politique: L’opposition peine à mobiliser la population pour obtenir le départ de Jovenel Moïse

Le dimanche 7 février 2021, le Président Jovenel Moïse est encore en poste. Ce qui soulève d’avantage la colère des leaders de l’opposition qui appellent les militants à rester dans les rues. Jusqu’à une heure de l’après midi, aucune manifestation de masse, n’a été remarquée dans les différentes rues de la Capitale.

Contre toute attente, la Capitale haïtienne s’est révéillée dans un calme apparent. Il est midi, la circulation des véhicules est complètement paralysée. À part, quelques très rares automobiles privées sont remarquées dans les rues.Seulement des chauffeurs de taxis motos qui assurent le transport en commun. Les églises, le commerce formel sont au point mort. Toutefois Certains marchés publics comme celui de Gérald Bataille fonctionnent au ralenti.

Dans plusieurs endroits des petits groupes d’opposants au pouvoir en place se mobilisent en érigeant des barricades de pneus enflammées, des monceaux de pierres, des treteaux et toutes autres choses qu’ils trouvent à porter de main. C’est le cas pour l’avenue Mais-Gaté non loin du Ministère de la Santé Publique et de la Population, du Carrefour de l’Aéroport, entre autres.

Les dirigeants de l’opposition avaient appelé la population à faire tout ce qui est en son pouvoir pour bloquer le pays et se mobiliser en masse afin forcer le locataire du palais national à entendre la voix de la raison. Fort du soutien des Etats-Unis d’Amérique et de l’ONU, Jovenel Moïse se montre jusque-là confiant malgré la pression des opposants. Pour preuve, il s’est rendu dans la matinée du dimanche 7 février à Jacmel pour lancer le carnaval national.

FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page