Non classifié(e)

Haïti-Politique: Les prochaines élections, un passage obligé qui ne dépende pas du vote d’une nouvelle constitution, estime Jovenel Moise

En marge de sa visite sur le chantier de construction de la sous station moderne devant faciliter l’alimentation en courant électrique de toute la région métropolitaine de Port-au-Prince, samedi 24 Octobre, le Président de la République a évoqué la nécessité de réaliser des élections dans le pays. Qu’importe, dit-il, les résultats de la démarche en vue de doter la république d’une nouvelle constitution.

Visite du chef de l’État Jovenel Moïse au centre-ville de Port-au-Prince le Samedi 24 octobre 2020

Réagissant sur sa dernière adresse à la nation relative à la réforme constitutionnelle et la tenue des élections dans le pays, Jovenel Moise a déclaré ce qui suit: «Que la nouvelle constitution soit votée ou pas, les élections doivent avoir lieu dans le pays». Il est important de renouveler le personnel politique, renchérit-il.

Il entend continuer les pourparlers avec des partis de l’opposition afin de parvenir à un accord. M. Moise estime que la division qui ronge la société haïtienne a fait trop de tort. Le locataire du palais national invite les élites intellectuelles, économiques et politiques à se mettre d’accord sur la proposition d’une nouvelle constitution au sein de laquelle, la population pourra se retrouver et accorder son plein soutien.

Notons qu’après sa visite, parti du bicentenaire, le Chef de l’Etat a fait un bout de chemin à pied, suivi de quelques supporters pour monter à la rue de la Réunion où se déroulent les travaux de construction du bâtiment devant logé les bureaux de la Cours Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif.

FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page