Non classifié(e)

Haïti-politique : Le secteur démocratique et populaire en mille morceaux, André Michel parle d’un complot

Après l’affaire de l’ex sénateur Kelly Bastien critiqué pour avoir rencontré Liné Balthazar, président du PHTK et les récentes déclarations de l’ancien ministre de l’environnement Desras Simon Dieuseul sur les ondes de Magic-9 selon lesquelles des membres du secteur démocratique ont empoché 9 millions de gourdes, pendant le mouvement Peyi Lòk ,pour permettre à Reynold Deeb de passer avec 52 containers remplis de marchandises en provenance de la douane de Port-au-Prince, le torchon brûle entre les dirigeants de cette structure politique.

Si pour l’avocat militant André Michel les opposants farouches au pouvoir en place qui ont rejoints le PHTK,sont des traitres, des judas et des leaders sans conviction, pour Marjorie Michel ils comme des vendus, des reconvertis qui prêtent allégeance au pouvoir en place. Parallèlement Marjorie Michel, membre de cette structure politique estime que l’ancien ministre environnement de l’administration Privert Simon Dieuseul Desras est en plein délire, avec ses déclarations fallacieuses, comme il l’a toujours été, estime t’elle.

Marjorie Michel en a profité du micro de FCN pour présenter des excuses aux militants et victimes des mouvements de protestation Anti-gouvernementale,
pour ce spectacle hilarant offert par certains leader de l’opposition. «Ces graves accusations ne sont qu’une manœuvre de l’équipe gouvernementale visant à affaiblir la bataille l’opposition pour laisser le champs à l’équipe du PHTK et alliées.

Les manœuvres visant à discréditer la lutte de l’opposition pour ouvrir la voie à un retour du PHTK au pouvoir est loin d’affaiblir la bataille pour renverser Jovenel Moise de son poste, persiste et signe Marjorie Michel.

En tentant de préserver le dernier signe d’unité projeté par l’opposition à travers la création de la DIRPOD, leaders de cette structure doivent rejouer toutes les cartes pour redonner foi au combat de l’opposition.

FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page