Actualités

Haïti/Mobilisation : Le vent de la révolte souffle dans plusieurs points de la Capitale et des villes de province

Plusieurs organisations socio-politique avaient annoncées pour ce lundi 22 Aout 2022, des mouvements de protestation pour, entre autres, réclamer la démission du premier ministre Ariel Henry, le départ du BINUH. Les organisateurs entendaient également dire non à l’insécurité, à la misère et à la rareté, dite provoquée, des produits pétroliers sur le marche.

Pneus enflammes, barricades érigés dans plusieurs rues, fonctionnement partiel des activités commerciales, c’est dans ce climat que plusieurs villes du pays dont les Cayes, Port-au-Prince, Cabaret, Cap-Haitien se sont réveillées ce lundi 22 Aout 2022. Une date charnière qui rappelle le premier soulevement des esclaves de Saint-Domingue contre les colons blancs.


Dans la commune de Delmas, on rapporte qu’environ 3 motocyclettes ont été incendiées entre Delmas 38 et 41. Le carrefour de l’Aéroport est bloque paralysant ainsi la circulation sur une bonne partie de l’autoroute de Delmas. Une situation similaire est constate à Juvénat et sur la route de Bourdon, Gerald Bataille, entre autres.


Ces mouvements visent, entre autres, a dire non a l’insécurité, a la misère, a la mauvaise gouvernance mais aussi exiger le départ du premier ministre Ariel Henry et du binuh qui, aux dires, des protestataires entretien le climat d’instabilité dans le pays.

JA/FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page