Justice

Haïti-Justice : CADDHO dénonce le cambriolage en série du Palais de Justice de Port-au-Prince

En conférence de presse ce 9 juin, le Collectif des Avocats pour la défense des droits de l’Homme et le Cabinet Advocatus Law Firm dénoncent entre autres.


Le coordonnateur général de CADDHO, Me Arnel Rémy étale les conséquences de ces combriolages en cascade. L’homme de loi cite la détention préventive prolonguée qui va intensifier avec les pertes des dossiers. Dans ce cas ci, les détenus sont appelés à passer beaucoup plus de temps en prison, avance Me Arnel Rémy.


À tout cela s’ajoute les assises criminelles qui peinent à se réaliser depuis cinq ans, à en croire le défenseur des droits humains. Cela ajoute un gout beaucoup plus amer à la situation macabre des prisonniers.


Par conséquent, Me Arnel Rémy associe cette série de cambriolage au Palais de Justice de Port-au-Prince à l’incapacité des autorités judiciaires à mener à bien le système judiciaire.
Faut-il rappeler, le plus récent cambriolage du Palais de Justice de Port-au-Prince remonte dans la nuit du 10 au 11 mai dernier.

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page