Non classifié(e)

Haïti/ Insécurité : la mission de l’Union Evangélique Baptiste d’Haïti délogée à Bolosse

Le phénomène de l’insécurité continue de prévaloir dans le pays. Au niveau de la 3e circonscription de Port-au-Prince, ce sont les groupes armés qui font la loi. Alors, vu la dégradation sécuritaire, les dirigeants de la mission de l’Union Evangélique Baptiste d’Haïti (UEBH) ont pris la décision de mettre fin aux différentes activités de cette mission dans le quartier Bolosse situé près de Grand-Ravine.

Lors d’un point de presse tenu le mardi 24 novembre 2020, à Port-au-Prince, le président de l’UEBH, Jacques Louis dit regretté du fait que la situation sécuritaire de la 3ème Circonscriprion de Port-au-Prince empêche à l’UEBH de répondre à sa mission. A cet effet, la mission est obligée de laisser ses locaux à Bolosse tout près du quartier dénommé Grand-Ravine pour se loger à l’avenue Des Marguerites, en face du bâtiment logeant l’Académie créole Haïtien. Désormais, le collège évangélique Maranatha a une nouvelle adresse. Cet établissement qui a servi les habitants de la zone métropolitaine précisément ceux de Fort mercredi, de martissant, de Fontamara… depuis l’année 1956 est à présent logé à l’avenue Des Marguerites, selon le numéro 1 de l’UEBH, Rév. Pasteur Jacques Louis.

« Nou oblije deplase kolèj evanjelik Marata ki fonde depi 1956 nan zòn nan paske paran yo pa vle vin enskri timoun ankò, pwofesè pa vle vin fè kou. Moun ki bezwen sèvis nan katye jeneral UEBH la pa vle vin nan kanmpis la paske yo pè pou lavi yo », a-déclaré l’homme spirituel, affirmant que même l’école technique de Maranatha qui a fondé dans l’objectif de doter les jeunes du quartier d’un métier technique, suspend ses opérations sur le campus de Bolosse.

Mise à part le collège évangélique et l’école technique de Maranatha, les informations rapportées font croire que, STEP, une autre institution de l’UEBH qui depuis 1942 opérant dans la zone a également mis un terme à ses activités là-bas.

Pour finir, les responsables de l’UEBH sollicite l’intervention des autorités compétentes afin de permettre le retour de la mission qui a la volonté d’aider les jeunes des quartiers défavorisés mentionné ci-dessus.

Fact Checking News

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page