ActualitésEnvironnement

Haïti/Environnement: Dorival recyclage, un nouveau groupe dans la transformation des déchets plastiques et en caoutchouc

Depuis environ six ans, l’entreprise Dorival recyclage se lance dans la formation des jeunes au niveau des 10 départements du pays en vue non seulement de les apprendre à recycler les déchets plastiques et en caoutchoucs, à les transformer mais également à proteger l’environnement et à valiser les résidus qui servent d’obstacles pour la santé des populations.

Cette jeune entreprise locale depuis sa fondation a tenu compte de la protection de environnementale des regions du pays en prônant des idées innovatrices vers un environnement sain, le développement durable et la création d’emplois. Elle a déjà formé plus de 200 jeunes dans les communes suivantes: Cap-Haïtien, Jacmel, Cayes, Gonaïves, Saint-Marc, selon le PDG groupe Dorival recyclage, M. Morgan Belizaire dans une entretien accordée à la rédaction de FCNHAÏTI.

En effet, des œuvres artisanales et meubles ( Chaises, lits,tables, corbeilles, paniers, valises, fleurs, balaie, …) de qualité et modernes ont été fabriqués à base des objets plastiques et en caoutchoucs recyclés après les avoir collectés dans les stations.

« Nous avons une vision claire et un objectif visant à former environ trois cent mille (300 000) jeunes à travers tout le territoire national. Grâce à ces derniers, nous aurons moins de risques d’inondations et notre environnement sera mieux protégé. Nous aurons la capacité de mettre en place 10 centres de recyclage, » a indiqué le responsable.

De l’avis du PDG dudit groupe, la date du 17 septembre est réservée à la campagne de sensibilisation et au nettoyage des villes à travers le monde pourtant en Haïti c’est le contraire. Nous devons prendre l’exemple des grands pays pour faire renaître notre chèreHaïti. « Nou kafè, nou vle fè, nou se lajenès, ansanm ansanm nap fè Ayiti pibèl », a-t-il conclu.

Alors, ces jeunes ayant une telle vision environnementale devraient trouver l’accompagnement des ministère de l’environnement, de l’éducation nationale et des travaux publics afin qu’ils puissent aboutir à leur objectif et réaliser des campagnes sensibilisation pour ce qui continuent d’utiliser ces matières au détriment de notre environnement.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page