ActualitésSociete
A la Une

Haiti/célébration: la fête des mères passe sous silence

une année encore, sous les menaces de l’insécurité, du kidnapping, de la misère noire et atroce, entre autres, les mamans d’Haïti ne se sentent pas dans leurs assiettes pour marquer le dernier dimanche du mois de mai, réservé à la fête des mères dans le pays.

Le phénomène de l’insécurité n’est pas sans conséquences sur la festivité que les familles haïtiennes ont l’habitude de réaliser en faveur des mamans pour les honorer. La fête des mamans, représente un moment pour plus d’un de faire de dons, donner des cadeaux et vœux aux manmans pour leur courage, leur bravoure, leur sens de responsabilité en vers leurs enfants.

Rien ne prouve cette année que les mères haïtiennes sont en fête, car le pays dirige que par des groupes armés qui obstruent le passage des « madan Sara, » des femmes commerciales, des degageuses au centre-ville de port-au-prince. Le pouvoir d’achat des mamans n’existe plus. Peut-on parler de la fête des mères ce 29 mai? La réponse tarde à venir selon madame Aristhene Jean qui ne sait à quel saint se vouer.

A souligner que d’autres pays dans le monde célèbrent les mamans à cette date à l’instar d’Haïti comme La France et la Suède.

FCNHAÏTI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page