Décès
A la Une

Émouvante cérémonie d’adieu au professeur Dieudonné Lhérisson

Dans une chapelle remplie de personnalités, entre le cris de désespoir et le calme, comme un moment de retrouvailles parsemées de tristesse, les funérailles du professeur Dieudonné Lherrisson ont été chantées ce samedi 7 mai 2022 à Delmas 75, plus précisément à la paroisse de la Notre-Dame du Perpétuel Secours. Les proches, les amis-ies, partisans et sympathisants de l’homme politique, des figures emblématiques de la classe politique haïtienne, des parlementaires, des anciens parlementaires, des membres du parti PLANSPA, entre autres, ont participé à cette cérémonie funéraire, afin de rendre un dernier hommage au président-fondateur du parti politique PLANSPA.

C’est le révérend-Père, Émile Toussaint qui a présidé la cérémonie funéraire marquée par la présence de l’ex président Michel Joseph Martelly, du premier ministre Ariel Henry, du président du Sénat, Joseph Lambert, des Directeurs Généraux, des parlementaires, des cadres et employés de l’OAVCT, des amis-ies et proches du défunt, entre autres.

Né le 17 décembre 1968 dans une section communale à Marigot, professeur Dieudonné Lherisson est décédé le 27 avril 2022, à l’âge de 54 ans, à des suites d’une maladie qu’il a supportée pendant plusieurs semaines, a expliqué sa fille, Marie Carnegie Lherisson, lors de la cérémonie de dernier hommage à son père où elle faisait l’oraison funèbre.

Quant à Mackendy Dieudonné Lherisson Junior, premier-né du défunt, qui pleure le départ de son père, a affirmé que Dieudonné Lherrisson était une personne hospitalière et responsable qui s’occupait toujours des gens, notamment de ceux qui sont dans le besoin. « Dieudonné Lherrisson n’était pas seulement un père pour moi, mais, il était un ami, un frère, un confident », a lâché Mackendy Dieudonné Lherrisson Junior avec des larmes aux yeux. En outre, il a exprimé sa profonde gratitude envers toux ceux et toutes celles qui ont soutenu les familles endeuillées par cette douloureuse épreuve. « Mèsi papa pou zanmi ou mete sou chimen nou ak maman sa, Yanick Mezile Lherisson ou te ban nou, mèsi papa », a répété ce garçon.

Prenant la parole à cette occasion, M. Jean Dennis Charles, conseiller juridique du parti PLANSPA, a présenté professeur Dieudonné Lherisson comme un génie qui se mettait au service de sa communauté. « Dieudonné Lherisson était un homme politique, attaché aux causes haïtiennes, telles que justice sociale, la tolérance politique et le dialogue permanent », a-t-il relaté en partageant des mots de réconforts aux familles et membres dudit parti.

Détenteur d’une licence en sciences politiques, Dieudonné Lherisson durant sa vie terrestre a fondé le collège Dieudonné Lherisson à Delmas et à Marigot. Il a fondé le plateforme politique PLANSPA qui plus tard devient un parti politique qui prône depuis des années l’équilibriste politique et un État où règne la Justice sociale.

Père de cinq enfants, professeur Lheeiisson était également un juriste et chimiste. Passionné de l’éducation, il a fondé le collège Dieudonné Lherrisson dans la commune de Delmas et par la suite, il a implanté un annexe de cet établissement dans sa ville natale, Marigot pour pouvoir tracer le chemin de l’éducation pour les enfants du pays. « ASOSYE », est le nom utilisé par l’homme fort du PLANSPA pour appeler chaque membre du parti et ami proche de cette famille politique.

À titre d’information, les coordinations départementales de la Plateforme Nationale du Secteur Populaire Haïtien PLANSPA à le pays ont organisé de façon symbolique, une cérémonie pour dire un dernier au revoir à leur leader, parti pour l’Orient éternel dont sa dépouille mortelle a été déposée au parc du souvenir.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page