ActualitésDiplomatie
A la Une

Diplomatie: Une délégation canadienne sejourne en Haïti du 7 au 9 décembre pour discuter des élections

Une mission conduite par l’ambassadeur du Canada auprès des Nations unies, Bob Rae, est arrivée ce mercredi en Haïti. Cette mission de trois jours, débutant ce mercredi 7 décembre et qui prendra fin le vendredi 9 décembre, vise à ouvrir la voie à des élections démocratiques dans le pays en crise, selon un communiqué du gouvernement canadien.

L’envoi de cette mission pilotée par Bob Rae selon la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, est « un autre exemple de l’appui du Canada aux solutions proposées par les Haïtiens à la violence qui sévit dans le pays. Elle a pour but de favoriser une plus grande unité entre les principaux intervenants en faveur d’une voie et d’un processus politique pour des élections démocratiques », a fait savoir le gouvernement canadien

A titre de précision, cette mission est en Haïti 48 heures après les dernières vagues de sanctions imposées par le Canada à l’encontre des personnages politiques et économiques de premier plan qui contribuent à maintenir le pays dans le chaos, dont l’ex-président Michel Martelly, les anciens premiers ministres Laurent Lamothe et Jean-Henry Céant, Reynold Deeb, Gilbert Bigio, Shérif Abdallah ainsi que le chef de gang Jimmy Cherizier, alias « Barbecue ».

Incapable de diriger, le premier ministre Ariel Henry souhaiterait une intervention militaire internationale dans le pays pris en otage par des gangs qui sèment la terreur. Les États-Unis voient le Canada comme un potentiel joueur de premier plan dans une possible force d’intervention internationale. Cependant, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué que le Canada n’interviendrait pas militairement en Haïti, à moins que tous les partis politiques de ce pays ne l’approuvent. Jusqu’à présent, Ottawa a imposé des sanctions, envoyé du matériel militaire et fourni plusieurs millions de dollars en aide humanitaire.

Récemment, une équipe d’Affaires mondiales Canada s’était déjà rendue en Haïti pour évaluer la situation sur le terrain. Il ne semble pas prévu, du moins pas pour le moment, que la ministre Joly effectue un déplacement en Haïti, selon ce que la principale concernée affirmait à la presse Canadienne.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page