ActualitésInternationalJustice
A la Une

Chine: un ex-ministre et un ancien chef de police condamnés à vie pour corruption

Pas de l’impunité en Chine, car la justice traque les corrompus. Après un ancien ministre de la Justice qui fut condamné à vie pour corruption et déloyauté vis-à-vis du président, jeudi 22 septembre 2022, c’est le tour d’un ancien chef de la police, M. Sun Lijun, qui vient d’être condamné à à perpétuité ce vendredi pour corruption et pour déloyauté vis-à-vis du chef de l’État, selon RFI.

C’est un signal envoyé à l’appareil de sécurité et de la justice Chinoise. À trois semaines du 20ème Congrès du PCC, l’ordre est donné aux autorités de serrer les rangs autour du président chinois qui vise un troisième mandat.

Comme à chaque fois, en pareil cas, la charge est très lourde. Sun Lijun, 53 ans, est accusé d’avoir reçu pas moins de 93 millions d’euros de pot-de-vin. L’ancien vice-ministre de la Sécurité publique aurait aussi abusé de ses fonctions pour obtenir des faveurs, faire avancer des carrières et éviter la justice à des criminels. Il a en plus été reconnu coupable de possession illégale de deux armes à feu, relève le South China Morning Post.

Ce manque de loyauté au numéro un (1) chinois est également reproché à l’ancien ministre de la Justice, Fu Zhenhua, 67 ans, à Wang Like, 57 ans, en charge des affaires juridiques de la province orientale du Jiangsu, mais aussi à trois anciens chefs de la police chinoise.

Par Eben-Ezer Delice
FCN-Haiti avec RFI

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page