Non classifié(e)Formation
A la Une

CEPFAD: 97 jeunes gradués et prêts pour affronter le marché de l’emploi

Après six mois de formations intenses, un total de 97 étudiants formant la première promotion du Centre professionnel Fondation Dieunou Altema (CEPFAD) ont reçu leurs parchemins, lors d’une cérémonie de graduation organisée le dimanche 6 février 2022, à l’église Agape de Petion-ville.m

Dimanche, le décor a été bien planté à l’église Agape de Petion-ville pour accueillir la cérémonie de graduation de la première promotion du Centre professionnel Fondation Dieunou Altema (CEPFAD), baptisée « Diamant Noir ». Cet évènement très attendu par les récipiendaires et leurs familles, était déroulé, en présence des responsables administratifs, du corps professoral, des parents, amis et autres membres dignitaires.

Ces récipiendaires qui sont dotés d’une solide formation en cosmétologie, en cuisine-pâtisserie, électricité, carrelage, plomberie, technique windows, auto-école, décoration, anglais, ont jeté leur dévolu sur deux grandes figures emblématiques du pays pour baptiser leur promotion, en l’occurrence du secrétaire général du RDNP, Eric Jean Baptiste et de l’ancienne mairesse de la commune de Petion-ville, Yvanca Jolicoeur Brutus.

Dans son discours, l’ex édile de la commune de Petion-ville, Yvanca Jolicoeur Brutus a félicité ses filluels pour leur courage et prodigué des conseils à l’endroit des nouveaux gradués qui sont désormais, prêts à affronter le marché de l’emploi. Pour elle, les jeunes formés représentent la force motrice d’une société. A cet effet, Yvanca Jolicoeur Brutus a exhorté les récipiendaires à cultiver la droiture et à rester rigoureux dans l’exercice de leur profession, en vue d’atteindre des résultats tant souhaités.

Dans le même sillage, le représentant du parrain de la promotion, dans son allocution, a salué la détermination des récipiendaires qui, malgré les derniers moments difficles du pays, ont pu resister pour poursuivre et boucler ce cycle de formation. Satisfait pour le travail effectué par le Centre professionnel Dieunou Altema, le représentant du parrain a formulé des mots d’encouragement en faveur de Dieunou Altema, entrepreneur social qui, a-t-il indiqué, s’investit à fond dans la formation des jeunes du pays.

Toujours dans ses déclarations, celui qui a office de représentant d’Éric Jean Baptiste, dit constater que de nos jours, les jeunes s’intéressent au plaisir, au bandistime qu’à la formation. Alors, le fait de voir que ces 97 font le choix de l’éducation, le choix de la formation, il les considèrent comme des héros. De ce fait, il a invité ses filleuls à poser des actions utiles en faveur de leur communauté respective, afin d’arriver à la transformation tant rêvé pour Haïti. En outre, il a demandé aux gradués de faire preuve de professionnalisme et d’éthique sur le chemin du travail.

Intervenant au nom des récipiendaires, une graduée à félicité ses camarades de promotion, les parents et tous les enseignants qui ont contribué à la formation de sa promotion, baptisée « Diamant noir ».

Faut-il souligner qu’en marge de cette cérémonie de graduation, le directoire de ce centre professionnel, ont attribué des cadeaux aux étudiants qui se sont distingués durant le cycle de formation. Ces 97 gradués, quant à eux, ont fait le serment de rester fideles aux valeurs d’intégrité, d’honnêteté et de citoyenneté, prônées par le Centre professionnel Dieunou Altema.

FCN Haïti

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Bouton retour en haut de la page