Actualités

Agir contre la violence faite aux femmes et aux filles Haïtiennes n’est plus une nécessité mais une obligation

«AJI / Ansanm kont vyolans sou fanm ak tifi, a lancé ce jeudi 14 janvier 2021,une campagne de sensibilisation et d’edu contre la violence faite aux femmes et aux filles haïtiennes. Selon la coordinatrice générales projet, Me Winnie Hugot Gabriel , AJI entend former, informer, éduquer et sensibiliser la population haïtienne en particulier les jeunes contre la violence faite aux femmes.

Ce projet concerne particulièrement les femmes et les filles, car leur principal objectif est d’aider la gente féminine à mieux comprendre et à appréhender les mécanismes de la violence et les concéquences physiques ou psychiques ,surtout les aider à comprendre le poids de la discrimination sociale sur les victimes et aussi leur offrir des assistances juridiques et médicales.

Des séances de formation sont prévues pour 500 jeunes écoliers, dans 10 différentes écoles dans la capitale et aussi dans d’autres espaces d’interaction communautaire, en leur diffusant des cours audiovisuels interactifs pour leur permettre de bien assimiler l’importance de la sensibilisation contre la violence faite aux femmes.

En plus, un concours de dissertation et de chansons sera lancé a partir du 8 mars 2021 à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme et prendra fin le 3 Avril 2021 date connue comme étant la journée nationale du mouvement des femmes Haïtiennes, d’où 10 personnes seront retenues comme finalistes et les gagnants seront désignés comme « jeunes ambassadeurs contre la violence faites aux femmes et aux filles en Haïti».

Ces jeunes gens seront constituées d’un réseau national qui lutte contre la violence féminine dans toutes les sphères de la vie. Me Winnie Hugot Gabriel espère que AJI saura de toute évidence trouver sa place dans la société haïtienne à travers cette campagne qui vise à freiner catégoriquement la féminicide en Haïti en participant aussi à l’éducation des jeunes d’une manière bien spécifique.

Rachelle Dessources

FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page