Education
A la Une

À peine nommés, les étudiants finissants de l’ENS, objets de menace

Dans une note publiée ce jeudi 5 Mai, les nouveaux nommés de l’ENS (Promotion Saint Hilaire) ont manifesté leurs inquiétudes quant à leurs droits de professer ce qu’ils ont appris. Malgré les camarades de Grégory Saint Hilaire ont leur lettre de nomination en main, ils ne peuvent cependant avoir accès aux salles de classe, se plaignent-ils.


Les départements Centre et Artibonite leur refusent catégoriquement l’accès à une salle de classe. Les responsables de lycée exigent l’original de la lettre de nomination pour que ces nouveaux nommés aient accès aux salles de classe, mais les directions départementales n’entendent pas livrer l’original. Ce qui, selon la note, complique la situation. L’École Nationale de Mirbalais a même fermé ses portes faute de cette situation, avance la note.


Conscients du danger qu’ils encourent, les nouveaux nommés appellent les autorités étatiques à prendre les dispositions nécessaires pour garantir leurs droits.

Rose Marie Mathe Jeannis

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page