Non classifié(e)

L’OIF ET ONU-FEMMES marquent les 20 ans de la résolution 1325 du Conseil de sécurité

«Les femmes haïtiennes méritent une place de choix dans les instances de consolidation de la paix et de la sécurité», c’est autour de ce thème que l’Organisation Internationale de la Francophonie et ONU-Femmes ont organisé ,à l’intention d’une vingtaine de travailleurs et travailleuses de la presse ,un atelier de formation sur les 20 ans accomplis de la résolution 1325 du Conseil de sécurité, soulignant le rôle des femmes dans la prévention et règlement des conflits et dans la consolidation de la paix.

En effet, Ce 31 octobre 2020 ramène le 20e anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité. Cette résolution se veut être une reconnaissance de l’importance de la participation pleine, égale et essentielle des femmes au règlement des conflits tout en soulignant la nécessité d’une participation accrue des femmes au rétablissement de la paix ainsi qu’à la prise de décisions à tous les niveaux des processus de paix; propos relatés dans une note publiée par les Nations -Unies, soit 24 heures avant la date de la commémoration.

L’ambassadeur Emmanuel V. ADJOVI, directeur Régional de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) insiste sur le fait que les femmes ont une place de choix dans les postes décisionnels. De telles approches, estime-t-il, pourraient changer le cours de l’histoire du pays, terrassé par des crises politiques incessantes.

D’un autre côté la représentante de l’ONU-Femmes en Haïti, Madame Dédé EKOUE, a mis l’accent sur le fait que cette résolution peut servir de booster pour de nombreuses femmes ayant particulièrement connue la violence domestique.

Parallèlement le système des Nations-Unies dit constater une évolution remarquable de la participation des femmes dans la vie politique en Haïti, vingt ans après l’adoption du document, il en veut pour preuve la configuration du nouveau Conseil Electoral Provisoire qui compte 5 femmes sur un total de 9 membres. soulignons que cette résolution 1325 a été adoptée à l’unanimité le 31 octobre 2000 par le Conseil de sécurité des Nations unies dans sa 4213e séance, qui concerne le droit des femmes, la paix et la sécurité.

Nancy LAINÉ / FCN

SUIVEZ @FcnHaiti:

TWITTER

  &

FACEBOOK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page